La direction de STM rédige des « scenarii » de suppressions d’emplois

RAISON DE PLUS POUR AGIR FORT ET BLOQUER LES PLANS DU PDG

Dans un texte en circulation depuis  mi juin, sont évoqués  par un responsable du secteur numérique 3 scenario pour le segment numérique de ST (CPD).
Le premier prévoit de garder 1200 personnes. Le second 400-500. Le troisième 300. Chiffres « monde » Il y a actuellement 1880 personnes à CPD dans le monde, dont 1030 en France.

Interrogé en CCE le 23 juin par nos collègues du Mans, le DRH France a dit que ce document n’engageait pas la direction.

Certes… certes… Mais on peut faire plusieurs remarques :

On voit que le management a ordre de réfléchir, non pas sur le développement de CPD, mais sur sa réduction voire quasi destruction.
On voit que des réductions d’emplois massives sont envisagées, voire des fermetures de site.
On voit, vu les chiffres cités, que tous les sites seraient concernés, dans 2 scénarii au moins sur 3.

Et n’oublions pas que :

Il ne s’agit que d’une analyse pour CPD.
Le même genre « d’exercices » est en cours dans les autres domaines de DPG.
Le même genre d’analyse est en cours pour les autres secteurs de ST hors DPG (les autres divisions, les services supports, les fabs…) dans le cas où l’orientation du staff serait validée.
Bref, ce document « heureusement » mal-envoyé permet de confirmer ce que nous savons : le management de ST est en train de préparer un sacré mauvais coup contre les salariés.

D’où l’importance fondamentale que l’orientation tracée par le staff de ST ne soit pas validée par les actionnaires, et essentiellement par les états actionnaires, France et Italie.

D’où l’urgence absolue de faire monter la pression sur les gouvernements. Pétitions, affiches, manifestations… D’autant plus que le gouvernement français, à ce jour, « fait le mort ».

Pour Grenoble, la prochaine MANIFESTATION aura lieu début juillet. Sur les autres sites, la CGT appelle aussi à multiplier les actions en ce début juillet. Le document qui a fuité confirme l’urgence.

2 réactions à “La direction de STM rédige des « scenarii » de suppressions d’emplois

  1. @moranche

    Technique habituelle: laisser fuiter 1000 suppressions de poste, en supprimer finalement 500 et dire : » vous voyez, c’est moins pire que prévu ! »