Retraite AGIRC-ARCCO… aïe aïe aïe !!!

 Un accord sur notre dos de salariés !

Un accord pour les retraites complémentaires vient d’être signé entre le patronat (Medef, CGPME et UPA) et trois syndicats (CFDT, CFE-CGC et CFTC).

C’est un accord important, car il poursuit un recul permanent depuis des années.

La CGT souhaite informer l’ensemble des salariés, retraités et demandeurs d’emploi
sur les contenus de cet accord qui se traduit par :

  • Le report de l’âge de départ en retraite et la baisse du niveau des pensions
  • Le gel de la revalorisation des pensions
  • La baisse du rendement des régimes de retraite
  • La fin du régime AGIRC par la création d’un régime unifié issu de la fusion de l’AGIRC et de l’ARRCO
  • Aucun financement supplémentaire du patronat

MERCI QUI ??!!!

D’autres solutions étaient envisageables. Il faut d’ailleurs noter deux propositions phares de la CGT pour financer les régimes de retraite complémentaire :

  • une augmentation de la cotisation AGIRC pour financer le régime qui en a le plus besoin, ce qui représente 7 euros par mois pour un salaire de 4 000 euros bruts et un apport de 2 milliards d’euros dès 2016 ;
  • une contribution transitoire versée par les entreprises qui ne respectent pas l’égalité salariale femme – homme et dégressive en fonction des efforts réalisés. Apport de 5,7 milliards d’euros dès 2016.

Comme point de repère, le déficit était de 3 Md € en 2014 (2 Md € pour l’AGIRC, 1.1 Md€ pour l’ARRCO).

Une réaction à “Retraite AGIRC-ARCCO… aïe aïe aïe !!!

  1. un point de cet accord présenté comme sauvegarde du régime
    la baisse des cotisations patronales et l’augmentation d’autant des cotisations salariales (en 2015 répartition 62/38, en 2019 60/40)
    ça n’améliore pas les finances du régime, seulement celle des patrons
    ça éclaire bien bien la compromission des 3 syndicats signataires