DEMOCRATIE A LA SAUCE ST :

Allongement de la durée des mandats !!!

La CFDT suivie de la CGC et de l’UNSA ont demandé à la direction de ST de porter la durée des mandats des élus du personnel de 2 ans à 3 ans.

La CGT y est opposée pour plusieurs raisons

  • Les élus sont des salariés comme les autres, et sont soumis comme tous aux aléas de la vie, et à l’instabilité de leur société STMicro. Donc, l’expérience montre que certains abandonnent de fait leur mandat au bout d’un certain temps. Plus la durée du mandat s’allongera, plus ce phénomène s’amplifiera, et en fin de mandat, il manquera du monde.
  • Etre élu(e) demande du travail; et de combiner ce travail avec son travail professionnel; certains sont prêts à le faire pour un certain temps, court. Deux ans c’est déjà pas mal.
  • Surtout, cet allongement ne va pas dans le sens de la démocratie. Aux élections sont liées la représentativité syndicale. La capacité à signer ou non des accords. Dans les élections, on peut sanctionner un syndicat, des élus, dont les salariés n’ont pas apprécié les positions ou le comportement. Il est bien de se soumettre régulièrement, et le plus souvent possible au contrôle des salaries.

On va nous dire, passer de 2 à 3 ans ce n’est pas un drame, on perdra moins de temps…

Certes, mais ceci va dans le mauvais sens : moins de démocratie, moins de contrôle par les salariés.

Point important : la direction a immédiatement accepté la demande et l’affaire a été réglée en un tournemain. Un accord va être signé rapidement par les trois autres syndicats et la direction. Cette rapidité est la conséquence de plusieurs lois votées ces dix dernières années. Lois Fillon, Rebsamen, Macron… Et ceci va s’accentuer avec la loi El Khomeri. Ce qui concerne aujourd’hui le mandat des élus peut concerner demain des éléments importants du statut social. Deux leçons à tirer :

  • Lors des élections professionnelles, renforcer le poids de la CGT, puisque pour que les accords soient valables, il faut une majorité syndicale.
  • Se préparer à réagir très vite dès qu’un projet d’attaque pointe son nez.

Les commentaires sont fermés.