Notre-Dame

Diverses structures de la CGT s’étaient exprimées pour l’abandon du projet d’aéroport. La Fédération de la construction, et surtout le syndicat de Vinci qui devait construire les infrastructures. Nous citons la fin d’un communiqué :

« les syndicats CGT du Groupe VINCI se veulent fidèles à la tradition du syndicalisme CGT de contrôle et de réflexion sur la production dans nos industries de la construction et du transport. Notre boussole reste ainsi l’utilité sociale de la production, l’aménagement de nos territoires, le bien-être des salariés qui les font vivre et la stabilité de nos emplois : le véritable sens du mot progrès. »

Montreuil, le 21 mars 2016

Les commentaires sont fermés.