STMicroelectronics : Les enjeux du CSE…

Petit à petit les ordonnances dites « Macron » deviennent réalité. Cela va se traduire à STM par une remise à plat complète des « instances du personnel ». Les négociations ont commencé depuis mars et devront impérativement se terminer avant le mois de juin pour que les élections puissent se tenir comme prévue en novembre prochain.

Quels sont les enjeux ?

Pour la direction, c’est clair : couper au maximum les moyens des syndicats et des représentants du personnel. Les ordonnances lui en donne les moyen car sans accord, c’est l’application stricte des ordonnances et donc une perte sèche de moyens, dont le CHSCT qui fait tant peur aux patrons.

Pour vous et nous : tenter de conserver le maximum de protection que pouvaient offrir les anciennes instances. Si la direction conserve son devoir de protection et de sécurité des salariés, elle n’a presque plus obligation de moyens et plus d’obligation de résultats. Il semble qu’elle s’engouffre dans cette voie, prétextant que de toute façon, elle peut tout à fait se contenter d’un plan unilatéral, ce qui laisse une marge de manœuvre très faibles aux syndicats.

Si cela vous paraît loin, ce sont vos conditions de travail qui sont directement en périls : avec des moyens revus à la baisse (nombres d’élus, heures…), qui vous accompagnera lors de vos demandes et vos entretiens ? Qui visitera vos locaux ? Qui sera à votre écoute et vous accompagnera au quotidien ? Qui portera vos questions et vos demandes ?

Position de la CGT ?

La CGT se veut constructive et déterminée à défendre les droits, la santé, les conditions de travail… des salariés. A cette fin, elle  défend lors de ces négociations ses Propositions CGT pour la mise en Place du CSE de ST (lien ici). , projet élaboré collectivement et qui a besoin de votre soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *