NAO NULLE : EXPRIMONS NOTRE DESACCORD

La politique salariale dévoilée le 7 juin est à pleurer.
Dans une année très bonne financièrement pour ST le budget salaire ne bouge pas. Alors que l’inflation reprend à 1,6 %, que pèsent les 2.3 % de budget.

Car il s’agit de « budget globaux » mêlant planchers percés, « performance » individuelle, primes aux contours indéfinis et à la transparence opaque, le tout mâtiné de la traditionnelle division cadre/ non-cadre.

Ainsi le plancher des opérateurs et techniciens est à 0.8 % plus faible que celui des Ingénieurs et cadres à 1.2 %… mais ces derniers « devraient  » être (on le sudoborre…) beaucoup plus nombreux à avoir « 0 »…

Autre point très toxique à terme : la volonté de la direction de développer le variable. Au détriment de la progression régulière des salaires, indispensable pour construire nos projets de vie.

Dans le contexte il est indispensable d’obtenir une vraie hausse de tous les salaires. D’où la revendication de 150€. Plus un vrai rattrapage des inégalités femmes/hommes et des règles d’évolution de carrière.

La CGT avait proposé aux autres syndicats une journée d’action le 31 mai. Ils avaient décliné pensant peut-être arriver à négocier à l’amiable.
Nous avions donc réalisé seuls diverses actions.
ST n’a rien lâché, pensant sans doute que la rectification de l’intéressement suffirait.

Aujourd’hui jeudi 14 de nouvelles actions avec plusieurs syndicats sont proposées.

A Crolles entre 12 et 14 H. A Grenoble à 16H.

Exprimons notre désaccord à la direction !
Osons revendiquer un vrai retour social et ne nous contentons pas de peu !

N’oublions pas que ST verse toujours 215 Millions de dividendes par an, qui s’ajoutent aux gains spéculatifs sur le cours de l’action et applique une généreuse politique de rémunération et de distribution d’actions pour ses dirigeants…

Les commentaires sont fermés.