La CGIL aux côtés des migrants en Italie

La presse fait état de la multiplication d’actes racistes en Italie, favorisés par la politique anti-migrants de Salvini, ministre de l’intérieur et leader du parti d’extrême droite Ligue du Nord.Il est exact que le peuple italien est déboussolé.
Mais il y a une forte résistance notamment de nos camarades de la CGIL le principal syldicat italien. Le 16 juillet par exemple la Fédération de la Métallurgie a organisé une rencontre « Le chemin de l’espérance ». Outre les syndicalistes étaient présents des Ong, des militants associatifs.
Francesca Re David secrétaire générale a déclaré :
 » Nous avons 40000 syndiqués migrants, principalement dans le Nord. Cette rencontre est une réponse au racisme en augmentation préoccupante. Nous mettons en réseau les divers acteurs s’occupant des migrants pour construire une synergie, se mobiliser contre le racisme et le fascisme, construire un réseau d’accueuil et de solidarité. « 

La CGIL organise de nombreuses manifestations sur ce sujet.

Ceci rejoint notre combat en France pour l’accueil des migrants, contre la politique répressive du gouvernement, par exemple aux frontières avec l’Italie, à Vintimille ou au Col de l’Echelle.

Les commentaires sont fermés.