A ST aussi revendiquons !

La direction a convoqué une réunion sur la journée de solidarité pour le 13 décembre 2018.

Voici la déclaration de la CGT suite à cette convocation :

« Le mouvement des Gilets Jaunes fait l’actualité de notre pays depuis plusieurs semaines.

Bien que n’étant pas né dans les entreprises, il concerne beaucoup de sujets que nous abordons régulièrement dans ces entreprises et dans la nôtre en particulier. Ce qui est en jeu, c’est la répartition des richesses.

Par exemple la fiscalité injuste, qui concerne non seulement la suppression de l’ISF, l’augmentation des impôts indirects et l’Impôt sur le Revenu insuffisamment progressif, mais aussi l’évasion fiscale des grandes entreprises (dont la nôtre !) comme l’utilisation abusive du CICE, ou les mécanismes permettant de ne pas déclarer de bénéfices dans les filiales françaises, (ce qui aboutit à priver les salariés de participation aux bénéfices !), privant l’Etat de nombreuses recettes, et  diminue nos solidarités.

 Et bien sûr il y a le pouvoir d’achat. Qui dit pouvoir d’achat, dit hausse des salaires. Du SMIC bien entendu, mais aussi de tous les salaires notamment des bas et moyens. Hausse des salaires, et « retour social » vers les salariés, sans baisse des solidarités, « retour social » que nous demandons depuis de longs mois.

Aussi non seulement nous demandons que vous preniez en charge la journée de solidarité, mais nous demandons l’ouverture d’une négociation sur les salaires, et sur la revendication de 150€ pour tous. Nous voulons aussi qu’au lieu de raisonner en termes de « rémunération globale » … fixe, vous donniez plus d’argent pour développer tous les aspects sociaux de ST, des embauches à la « Mutuelle » avec ses solidarités et la Prévoyance.

Nous nous sentons aussi très concernés par l’écologie. Les manifestations de ces dernières semaines montrent que la population, les salarié-e-s, veulent à la fois plus de pouvoir d’achat et de vraies mesures fortes pour sauver la planète.  L’entreprise a sa partie à faire dans ce domaine, en développant les PDE et en cessant de bloquer la mise en place du télétravail par exemple.

Nous vous demandons donc de régler la question de la journée de solidarité comme expliqué plus haut et d’ouvrir une négociation sur les points ci-dessus. »

Grève et Manifestations le 14 décembre 2018 :

Sachant que rien n’avance sans mobilisation sociale, comme le montre ce que nous vivons ces dernières semaines, nous appelons les salariés à participer à la journée d’action organisée le 14 décembre 2018, pour le pouvoir d’achat, la hausse des salaires, une fiscalité juste, des mesures fortes sur l’écologie, une vraie répartition des richesses.

Cette mobilisation, en lien avec les mouvements sociaux que nous vivons, a pour but de demander au grand patronat,  (celui qui orchestre les politiques d’austérité que nous subissons), de desserrer les cordons de la bourse.

Les commentaires sont fermés.