La CGT interpelle la direction sur la prime « Macron » et les salaires

A DRH France

Le 24 janvier 2019

Suite à la montée du mécontentement social à ST, nous vous redemandons de rectifier votre position concernant la prime dite « Macron », cette position étant particulièrement critiquable pour une entreprise dont l’Etat est actionnaire. La question d’un supplément d’intéressement, qui pourrait s’avérer en dessous des attentes des salariés par rapport aux résultats de 2018, doit être traitée à part. Nous vous demandons donc de verser cette prime.

Il faut cependant aller plus loin. L’origine de cette prime est une demande du gouvernement faite aux entreprises de contribuer à une hausse du pouvoir d’achat, question centrale soulevée par le mouvement des Gilets Jaunes. Mais les salariés ne sont pas dupes de l’aspect temporaire d’une prime et sont conscients que seule une hausse conséquente des salaires leur sera bénéfique de façon durable et leur permettra de rattraper la perte de pouvoir d’achat de ces dernières années.

Nous vous demandons donc d’ouvrir une discussion sur les hausses de salaire à STMicroelectronics sans attendre l’ouverture des NAOs.

Toutes ces questions doivent être traitées le plus rapidement possible ; au-delà c’est l’amélioration de tout le statut social qui est nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.