COMMUNIQUE INTERSYNDICAL

Non au chantage

Fin décembre, suite à l’annonce gouvernementale, les organisations syndicales représentatives nationalement ont demandé à la direction, le versement d’une prime exceptionnelle pour tous les salariés.

Contre toute logique, La direction a indiqué vouloir négocier, ce qui a été nommé par tous, prime Macron, dans un supplément d’intéressement. Les 05 et 07 février dernier, Il s’agissait bien de négocier un supplément intéressement   …  Mais pas pour tous les salariés ?

Seuls les premiers niveaux de salaire, en dessous de 35k€/an en premier lieu puis inférieurs à 40k€/an étaient concernés.

Les organisations syndicales représentatives à STMicroelectronics France rejettent donc en bloc, le chantage de la direction à la signature d’un accord sur un supplément d’intéressement pour répondre de façon maladroite à la demande gouvernementale de « prime MACRON ».

Les règles étaient pourtant simples pour faire bénéficier aux premiers niveaux de salaire d’une prime sans charges sociales et sans fiscalité.

– la direction avait jusqu’au 31 janvier pour prendre une mesure unilatérale dans le cadre des dispositifs décidés par le gouvernement en décembre.

– un accord peut être négocié dans le cadre de ces mêmes dispositifs jusqu’au 31 mars.

Pour les Organisations Syndicales Représentatives un supplément intéressement peut se négocier durant toute l’année calendaire qui suit le versement de l’intéressement. Il a une réelle valeur de récompense, doit être pour toutes les forces vives de ST

Nous demandons à la direction de convoquer une nouvelle réunion de négociation le plus tôt possible pour mettre en œuvre le dispositif de prime décidé par le gouvernement dans le cadre avantageux pour les salariés bénéficiaires et pour l’entreprise. Nous lui demandons d’améliorer ses propositions.

Les organisations syndicales portent en parallèle d’autres revendications concernant les hausses de salaires ou la mise en place de primes exceptionnelles.

CGT-CFDT- CFE CGC le 12 février 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.