FRIGO

Mardi 30 avril la direction a annoncé qu’elle « mettait au frigo » la partie du texte Qualité de Vie au Travail lui permettant d’imposer jusqu’à 8 samedis travaillés aux salariés en forfait- jours. Pour elle il y a eu des confusions avec entre autre le système d’astreinte sur lequel elle veut mener un « audit ». Elle indique avoir tenu compte des « retours » des sites.
La CGT a pas mal contribué à ces retours … négatifs. Dès l’apparition de ce projet il y a quelques mois , nous l’avions dénoncé. Rebelote début 2019 même si les compensations au travail du samedi s’étaient améliorées. Nouveau tract ST France.

Nous avons réalisé une enquête très bien remplie à Grenoble (458 réponses en trois jours) qui montrait que la moitié des salariés ne voulait pas du travail du samedi, et que l’autre moitié ne l’envisageait que sur la base du strict volontariat. La même enquête a été conduite notamment à Rennes ainsi qu’ à Crolles et Tours. Deux assemblées du personnel ont eu lieu à Grenoble.

Nous nous félicitons de cette mise au frigo, bien que par définition on puisse ressortir un plat du frigo ! Nous appelons les salariés à la vigilance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.