STMicroelectronics : SOYEZ RESPONSABLES, METTEZ EN VEILLE LES USINES

STMicroelectronics : SOYEZ RESPONSABLES, METTEZ EN VEILLE LES USINES

La microélectronique est une industrie stratégique, car elle est la base du fonctionnement du monde actuel, avec ses bons et mauvais côtés. La CGT se bat depuis les premiers pas de cette industrie pour qu’elle reste en France et en Europe.

Alors, pourquoi demandons-nous que STMicroelectronics mette aujourd’hui ses usines à l’arrêt ? Pourquoi “réduire l’activité” ne suffit plus ?

Parce que nos productions ne sont pas immédiatement indispensables dans le moment très particulier que nous vivons. Les dernières générations de smartphones peuvent attendre un peu.

Nous vivons un moment de crise, d’urgence. Parce que l’humanité fait face à un virus nouveau. Et parce que les politiques ultra-libérales menées par M.Macron et ses prédécesseurs, applaudies et induites par le patronat, ont considérablement affaibli nos hôpitaux. Parce que nous manquons de tout : de personnel de santé, de respirateurs, de masques, de gel, de tests… L’incurie de l’équipe Macron est immense : alors que l’épidémie se développait en Chine, nos gouvernants continuaient à avoir comme priorité de faire passer la réforme des retraites !

Mais quoi qu’il en soit nous en sommes là, en crise, avec des morts qui augmentent chaque jour. Et il nous faut donc écouter en priorité les médecins. Qui disent : restez à la maison, réduisez l’activité à CE QUI EST IMMEDIATEMENT INDISPENSABLE.

Or que voit-on : des mesures très fermes pour la vie quotidienne des citoyens… mais des entreprises qui continuent à tourner. Dans des secteurs non immédiatement indispensables. Comme STMicroelectronics.

Ce faisant, l’entreprise fait courir un risque aux salariés. Un risque que la CGT essaie de réduire en demandant que toutes les personnes qui le peuvent télétravaillent et en faisant prendre à l’entreprise par divers moyens des mesures de protection pour les personnes qui ne télétravaillent pas. C’est à dire essentiellement les salariés de nos activités industrielles grandes ou petites.

Mais SURTOUT SURTOUT, toute cette activité maintenue contribue à répandre l’épidémie, et de proche en proche à toucher des personnes sensibles, fragiles, au delà des salariés eux-mêmes. A engorger les hôpitaux. Dans les entreprises la population qui travaille est plutôt jeune. Mais combien de personnes ont été malades à cause de cette activité maintenue ? Combien de morts ?

C’est pour cela que la CGT renouvelle son appel à la direction de ST et à son PDG Jean-Marc CHERY : SOYEZ RESPONSABLE. Essayons ensemble de contribuer au maximum au freinage de l’épidémie. Mettons nos usines en veille. Donnons les masques, les charlottes et autres équipements utiles dont nous disposons aux hôpitaux et aux personnes qui soignent, et qui en manquent toujours.

Ensuite nous pourrons regarder comment faire redémarrer l’activité industrielle de façon organisée en fonction de l’évolution de l’épidémie.

CGT STMicroelectronics France, 24 mars 2020​

 

Les commentaires sont fermés.