En pleine pandemie… les dividendes restent !

​Communiqué de presse

On croit rêver. En pleine pandémie du Covid 19, alors que le monde se confine, que les morts s’accumulent… le Conseil de Surveillance de STMicroelectronics a publié le 25 mars les résolutions qui seront présentées à l’Assembée des actionnaires du 28 mai. Parmi elles, celle sur les dividendes, maintenus à 0,24$ par action, ce qui représente 220 Millions $ par an.

RAS … Le business continue, les dividendes et l’appât du gain aussi !

On n’observe pas le même empressement à annoncer de bonnes augmentations et un bon intéressement pour les salariés !

« Dans les entreprises où l’Etat est actionnaire, on va demander de ne pas verser de dividendes (…), c’est la solidarité », a pourtant déclaré la Ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

Qu’ont voté les représentants de l’Etat au Conseil de Surveillance de ST ? Que va faire le gouvernement ? Rappelons que les Etats Français et Italiens contrôlent l’entreprise via un pacte d’actionnaires ! Obtenir la suppression des dividendes semble bien plus difficile que de rogner une nouvelle fois les acquis sociaux du Code de Travail de milliers de travailleurs au nom de la « solidarité » !

Dans la crise actuelle, n’y a-t-il pas mieux à faire que de verser des dividendes d’un côté, tout en incitant de l’autre par des primettes les salariés à être présents sur les sites ?

Une chose est sûre : ceci prouve que ST ne manque pas d’argent. Un argent qui pourrait lui permettre de supporter sans difficulté une fermeture temporaire des usines pour aider à freiner l’épidémie.

CGT STMicroelectronics France 30 mars 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.