Covid : nouveaux symptômes, et aussi un dossier économique

Le Covid est connu pour ses multiples symptômes. Mais à peine s’estompe t-il qu’on en découvre de nouveaux pas vraiment médicaux .. A voir dans notre affiche !

Affiche mauvaise voie

Mais face à la crise, les entreprises peuvent-elles faire autrement (les pauvres) que de licencier, diminuer ou geler les salaires ?

Et celles qui – comme la notre – ne se sont jamais arrêtées durant le confinement, et ont de bonnes perspectives de marché, « doivent » elles en « profiter », faire comme les autres alors qu’elles ont les moyens de faire autrement et de contribuer à la relance de l’économie ? Nous y reviendrons.

Ceci renvoie au débat sur la situation économique et sur les politiques économiques qui peuvent nous sortir de la crise au lieu de nous y enfoncer !

Voici un dossier en 10 points de la CGT qui donne quelques éléments. Il s’agit dans cet article des moyens d’action des Etats. La conclusion résume l’objet du dossier :

«  »Avec ces dix idées économiques, il apparaît clair que de nombreuses solutions existent pour sortir de l’hystérie autour de la question de la dette. Le problème est d’abord politique : la Grèce, « petit » pays, ne disposait pas du rapport de force pour s’opposer à la Troïka. Il n’en est pas de même pour la France ou l’Italie. L’Europe est à la croisée des chemins, tant la violence de la crise va nous obliger à faire tomber un à un les totems économiques. Des outils sont à notre disposition, mais il est certain que la Banque centrale européenne est limitée par un mandat complètement dépassé, et que les États n’ont pas la volonté ou le courage politique de prendre des mesures iconoclastes. Seul le rapport de force permettra de faire bouger les lignes. Cette note se limite à la question de la dette et de la monnaie, mais il y a d’autres instruments pour sortir par le haut de cette crise : l’inflation salariale concertée et contrôlée (via des augmentations de salaires négociées), permettra de réduire le poids de l’endettement progressivement. La garantie d’emploi, assortie d’une véritable politique industrielle, sont aussi des éléments incontournables d’un changement radical de cap économique. Nous en avons les moyens, et c’était tout l’objet de cette note que de le montrer. »

Et voici le lien vers le dossier complet :

http://www.ugict.cgt.fr/articles/references/note-eco-covid

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.