Déconfinement version 25 juin et la CGT écrit à la direction

Le gouvernement a édité une nouvelle version du protocole de déconfinement. A lire notamment les passages concernant les personnes vulnérables, ou les recommandations concernant les entrées-sorties dans les entreprises.

protocole-national-de-deconfinement_25062020

A ST, la CGT a écrit à la direction car nous observons divers problèmes d’application de l’accord en vigueur jusqu’à fin juin. Nous demandons aussi le maintien du paiement à 100% des personnes vulnérables ou vivant avec les personnes vulnérables.


Monsieur, Madame,

Notre organisation syndicale a signé 2 accords successifs qui traitent de la sortie du déconfinement et des mesures associées.

Le dernier accord , toujours en vigueur à ce jour prévoit la tenue de commission nationale, or à ce jour nous n’avons jamais été convoqué. Et cela est plus que dommageable pour garantir une équité de traitement et d’application des mesures comprises dans ces accords.

En effet, nous constatons à plusieurs égards que certaines dispositions de l’accord sont appliquées de façon négative pour les salariés de certains sites (les salariés de nuit de Crolles notamment)

De plus il est prévu qu’en cas d’évolution gouvernementale , la direction prenait  l’engagement (article 4) à revenir vers les organisations syndicales représentatives signataires.

Or au fil des annonces gouvernementales en juin mais également de façon aléatoire les règles d’application des mesures ont évolué de façon très disparate selon les sites et les horaires de travail des salariés sans que les partenaires sociaux n’en soient informés.

Merci de prévoir une commission de suivi national au plus tôt

Enfin ,vous n’êtes pas sans savoir que des évolutions d’allègement des protocoles sanitaires dans les entreprises sont en cours de discussion, et très vite des annonces seront faites pour permettre un retour plus conséquent physiquement sur les sites.

Néanmoins pour la catégorie des personnes vulnérables ou vivant avec des personnes vulnérables et compte tenu de la persistances de propagation du virus, il est nécessaire que nous discutions ensemble de la reconduction des mesures pour ces salariés au moins jusqu’à la fin de l’été.

Ces personnes à quelques jours de la fin de l’accord sont dans l’attente d’information ,nous souhaitons donc avoir un retour au plus tôt pour répondre aux attentes de ces salariés. Ce point doit être prioritaire.

Pour finir alors que la direction nous avait confirmé le paiement à 100% des personnes forfaits jours qui seraient en activité partielle, les réponses de certains sites indiquent que ces salariés ne seraient finalement pris en charge qu’à hauteur de 70%.( le dispositif de prise en charge des forfait jours aurait semble-t-il évolué pour ces catégories de personnel durant la crise CoVID 19)

Merci de préciser ce point également.

Dans l’attente de vous lire, veuillez recevoir mes salutations.

Sandy BEL DSCA CGT

Les commentaires sont fermés.