Personnes vulnérables, lettre à la Direction

Madame, Monsieur,

 Le Conseil d’Etat a cassé un décret qui limitait le périmètre des personnes vulnérables pouvant bénéficier du chômage partiel. Un certain nombre de salarié.e.s de ST sont concerné.e.s. 

 Mais alors que les risques pour leur santé sont plus importants que jamais au vu de la flambée épidémique, ces personnes hésitent à redemander le chômage partiel car ceci entraîne des pertes de salaire importantes, pour le personnel posté notamment.

 Nous vous demandons donc de compléter la rémunération à 100%, et de faire la publicité de cette mesure, pour la préservation de la santé de ces personnes, et pour que des questions financières ne viennent pas interférer dans leur décision.​

Meilleures salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.