Le 5 novembre on se bouge contre le 0% inique

Depuis l’annonce des 0% par le management de ST, en totale contradiction avec les bons résultats de ST commentés par le PDG M.Chéry, des salarié.e.s ont commencé à réagir.

Des réunions intersyndicales se sont tenues à Tours et Crolles. A Rousset la CGT fait un tour des équipes avec de petites réunions. A Crolles plusieurs assemblées dans les équipes et à la journée, plus ou moins importantes. Au Test de Grenoble c’est carrément la grève qu’ont choisi la nette majorité des équipiers. Toujours à Grenoble la CGT a diffusé une enquête sur ce que les salariés seraient prêts à faire pour montrer leur hostilité aux annonces.

Il est clair que le contexte sécuritaire et le re-confinement jouent ne facilitent pas les luttes sociales. Le management le sait bien et profite de cette situation.

Profiteurs de crise !

http://stmicro.reference-syndicale.fr/2020/10/28/profiteurs-de-crise-ils-insultent-notre-travail/

Mais rester sans réagir n’est pas la bonne solution ! Il faut montrer à la direction que nous ne sommes ni des citrons, ni des moutons.

D’où la proposition d’une journée d’action jeudi 5 novembre, pouvant aller jusqu’à un jour de grève, avec diverses modalités suivant qu’on est sur site ou en télétravail.

Nous allons préciser tout cela dans la journée. Nous espérons aussi que des actions intersyndicales puissant se mener.

Enfin, le 5 novembre, c’est aussi une journée d’action dans la métallurgie italienne, pour le renouvellement du contrat pluriannuel. Nos camarades de ST y participent avec 4 heures de grève.

http://stmicro.reference-syndicale.fr/wp-admin/post.php?post=2635&action=edit

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.