« Le temps est venu… »

La direction a présenté aux syndicats un projet « d’accord de méthode », censé répondre aux mouvements sociaux en cours, et au mécontentement général dans l’entreprise face aux « 0% ». Mais le résultat est à côté de la plaque.
  • Le texte commence par parler d’intéressement; mais l’intéressement n’est pas le sujet qui occupe aujourd’hui les salarié.e.s en lutte; nous discuterons le moment venu de la proposition de 350€ de supplément d’intéressement ; notons de plus que quoi qu’il en soit la négociation pour le renouvellement de l’accord était prévue en 2021;
  • Nous voulons négocier maintenant; pas « au plus tard le 1 mars 2021 »
  • L’accord dit « Néanmoins, le temps est venu de mettre un terme à cette période de désaccord et d’organiser les conditions de réussite des étapes à venir » . Ceci est aimablement dit, mais acte de fait les 0% de 2020, en voulant passer à autre chose; or nous voulons précisément l’inverse; dit autrement même si la direction s’obstine à ne pas réouvrir maintenant une renégociation,  nous présenterons le solde de 2020 en plus des revendications pour 2021; hors de question pour nous d’accepter une année blanche en 2020.
Voulant se montrer plus convaincante,  la DRH a précisé que dans les négociations du premier trimestre 2021, il y aura « un budget associé d’augmentation annuel »  pour le 1 avril.
Il ne manquerait plus qu’il n’y en ait pas ! Cela ferait deux années blanches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.