STMicro, « l’anti-sociale » Numéro 2, anti-citoyenne

Anti-sociale, c’est une evidence… « 0% » au vu du contexte économique de ST, c’est peu social.

Anti-citoyenne, car, en prime, avoir une telle politique alors qu’on peut faire autrement, ne contribue pas à la relance de l’économie

Après SOITEC, voici une autre entreprise, qui a réalisé des augmentations pendant la crise Covid. Il s’agit de LYNRED, ex-Sofradir, une société de haute-technologie elle aussi. Nous ne regardons pas là les modalités des augmentations, mais le fait d’avoir ou pas une politique salariale.

texte intégral

accord_nao_Lynred_ex-sofradir

extraits

Article 1 – Augmentations individuelles

Une enveloppe de 2,4% de la masse salariale sera consacrée aux augmentations individuelles, selon les niveaux suivants :

A : Surperformances : ≥ 2,6 % et plafonné à 4,5% ;

B : Performances conformes (taux nominal) : 2,3% ;

C : Performances à améliorer (taux plancher) : 1,6% ;

D : Performances insuffisantes : 0% ;

Les augmentations individuelles seront appliquées sur le salaire après ajustement éventuel de celui-ci (cf Article 2).

 

Article 8 : Date d’entrée en vigueur et durée

Le présent accord entrera en vigueur à compter du 1er avril 2020.

A titre exceptionnel, en raison de la situation exceptionnelle liée à la crise sanitaire COVID- 19 et afin de préserver la trésorerie de l’entreprise, les parties s’entendent pour que :

– les augmentations individuelles et les ajustements équité interne soient applicables sur la paie du mois de juillet 2020 (avec effet rétroactif au 1er avril 2020)

– les ajustements « égalité hommes-femmes » soient applicables sur la paie du mois de juillet 2020 (avec effet rétroactif au 1er janvier 2020)

Les mesures relatives aux augmentations salariales ne seront applicables que pour l’année 2020.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.