Télétravail : enquête nationale CGT, et à ST ?

La CGT a réalisé une grande enquête nationale sur le télétravail; on pourra lire ci-dessous ce qu’en dit France Inter (extraits) ; concernant ST nous avons écrit à la direction pour demander qu’on ouvre enfin une négociation pour améliorer notre accord. Pas de réponse à ce jour.

Pour discuter de l’enquête nationale, et de la situation de ST, nous vous proposons une réunion Zoom vendredi 10 à 12H30

Lien disponible sur ce site vendredi à 12H, et sur nos panneaux syndicaux.

Participer à la réunion Zoom
https://us02web.zoom.us/j/87206158169

 

EXTRAITS ARTICLE FRANCE INTER

« Ce sondage est inédit par son ampleur. Plus de 15 000 salariés ont été sondés, de tous les profils, des employés, des cadres, des managers, pour connaître leur ressenti, comment ils vivent le travail à domicile. Le syndicat affirme que le télétravail en mode dégradé du premier confinement reste la norme et réclame un meilleur encadrement. Avant l’épidémie, en 2019, seulement 4% des salariés pratiquaient régulièrement le télétravail, au moins une fois par semaine. France Inter a pu consulter les conclusions de cette grande enquête. 

Au départ imposé, le télétravail finalement plébiscité 

Il y a une forme de plébiscite du télétravail chez les salariés interrogés. 98% d’entre eux souhaitent continuer à télétravailler après la crise sanitaire, de temps en temps seulement, un à deux jours par semaine. Les motivations ? Le gain de temps le matin, fini les longs trajets quotidiens pour rejoindre son lieu de travail. Pour huit personnes interrogées sur 10, c’est aussi le meilleur équilibre vie professionnelle – vie personnelle qui donne du sens au télétravail. « 

71% des participants à l’enquête affirment avoir plus de souplesse sur leurs horaires. Pourtant, ils constatent une augmentation du temps de travail, de son intensité aussi.

…Deux salariés sur trois confient ressentir de l’isolement en télétravail, et une coupure avec leur collègue avec notamment la disparition des temps informels. L’esprit d’équipe s’est dégradé, tout comme la qualité des réunions.

…Les relations se sont effritées au fil du temps raconte plusieurs salariés et managers. La CGT affirme grâce à son enquête que seulement 8 % des manageurs interrogés s’estiment tout à fait certains de pouvoir détecter une situation de mal-être ou de difficulté dans leur équipe.

…Avec son enquête, la CGT affirme que la prise en charge des équipements pour télétravailler reste cantonnée aux ordinateurs portables. 10% des salariés interrogés disposent d’équipement de travail ergonomique

…Mal installé, des écrans trop petits, trop de sédentarité : 40 % des sondés se plaignent de troubles musculosquelettiques (TMS) ou de migraines oculaires. L’enquête révèle également que 19 % présentent un symptôme dépressif d’après l’échelle définie par l’Organisation mondiale de la santé. Bien que les temps de trajets aient diminués, 34% des femmes interrogés par la CGT assurent être plus fatiguées en télétravail qu’en présentiel, avec des maux de têtes, mal de dos également.

… Un chiffre significatif ressort de l’enquête. En 2021, le temps et la charge de travail ont augmenté pour 47% des salariés interrogés, contre 24% en 2020…Pour les femmes, par exemple, on se sent obligé de répondre instantanément à toute sollicitation. On fait moins de pauses et moins souvent.

Sophie Binet. « Si on laisse les choses comme ça, cela veut dire qu’on accepte que le télétravail dégradé s’installer dans la durée et qu’il devienne une nouvelle norme. C’est une bombe à retardement. Il faut se mettre autour d’une table, encadrer le télétravail, en commençant par imposer la signature d’un accord dans chaque entreprise pour mettre en place le télétravail de façon à ce qu’il y a un cadre négocié. » Pour ainsi permettre aux salariés qui le souhaitent de télétravailler sans contrainte. 

Lire ici le reste de l’article :

https://www.franceinter.fr/societe/solitude-surcharge-de-travail-depression-ce-que-revele-la-grande-etude-de-la-cgt-sur-le-teletravail

Et voici le site de l’UGICT, la branche ingénieur&cadre de la CGT

https://teletravail.ugictcgt.fr/

 

 

 

Télétravail : la direction cherche à gagner du temps. Pourquoi ?


La direction avait convoqué les OS à une « concertation » sur le télétravail, alors
que les syndicats réclamaient l’ouverture d’une négociation, déjà promise
l’année dernière.

La direction a déclaré vouloir s’aligner « culturellement » avec le « Corporate »
international et avoir besoin de plus de temps pour analyser notre façon de
télétravailler.

Pour elle, la crise continuant, il n’y a pas lieu de se précipiter car « tout le monde peut faire autant de télétravail qu’il veut ». La discussion aura lieu post Covid a minima.

Nous avons à nouveau partagé nos propositions :

https://stmicro.reference-syndicale.fr/files/2020/06/propositions-CGT-T%C3%A9l%C3%A9travail-le-30-juin.pptx

Quels sont les intérêts de la direction à gagner ainsi du temps :

Economiser de possible compensations financières pour les salariés ;
impossible à obtenir avec l’accord actuel ?

Modifier les organisations de travail ? La direction a affirmé qu’un nouvel accord ne se fera pas sans contrepartie et notamment sur les locaux et l’aménagement des bureaux personnels.

Permettre à la direction d’expérimenter ses propres organisations sans consultations des représentants du personnel ?

Autres… ?

Concertation sur le télétravail le 8 juillet

La direction a annoncé cette réunion de « concertation ». Attention, il ne s’agit pas d’une négociation pour améliorer notre accord. Mais d’un échange.

« Et à la rentrée, cette négociation est prévue ? » Non, pas pour le moment, répond la DRH qui précise que nous avons déjà un bon accord.

La CGT a pas mal travaillé sur le télétravail, en concertation (enquêtes, reunions zoom) avec les salarié.e.s. Nous avions présenté en juin 2020 un projet que l’on peut retrouver ici :

https://stmicro.reference-syndicale.fr/files/2020/06/propositions-CGT-Télétravail-le-30-juin.pptx

Plus récemment la CFDT a présenté un projet d’accord, qu’elle nous a proposé. Nous avons eu quelques réunions (CGT, CFDT, CAD). Nous avons présenté un certain nombre d’amendements pour un projet commun. Nous rendons compte de ce travail dans un prochain article.

Aujourd’hui suite à « l’expérience » forcée des confinements, un certain nombre de débats nouveaux sont apparus. Outre l’amélioration de l’accord il faut discuter de ces nouveaux points.  Sachant que la direction « expérimente », elle, sans négocier, à Crolles, Tours…. Par exemple sur les bureau partagés ! Nous y reviendrons.

Voici quelques articles.

https://www.notretemps.com/high-tech/actualites/aujourd-hui-en-teletravail-demain-sur-afp-202106,i246017

https://zevillage.net/future-of-work/monde-dapres-teletravail-et-bureau-ce-nest-pas-gagne/

https://www.bfmtv.com/economie/emploi/retour-en-entreprise-les-salaries-francais-veulent-des-bureaux-individuels-et-rejettent-le-flex-office_AV-202106260028.html

Télétravail : et si on en discutait ? Réunion Zoom Jeudi 28

Depuis 1 an le télétravail a changé la vie de très nombreux salariés. Qu’il soit dans le cadre de l’accord, contraint ou souhaité, partiel ou à 100 %, il a mis nos vies sous-dessus dessous.

La CGT vous propose de participer à une discussion autour de ce thème, le jeudi 28 janvier 2021 à 13h, via l’application Zoom.

consultez les affiches ou questionnez un.e élu.e pour avoir le lien ou laissez un message sur ce site

Nous pourrons faire un état des lieux sur le présent :

– Comment le vivez-vous ? À court terme, quelles seraient les solutions les plus adaptées ?

– Quelles sont les conséquences du télétravail sur la vie personnelle ? (Temps et charge de travail, installation matériel, poids sur la vie familiale, …)

Et quels sont les éléments qui seront indispensables dans un potentiel futur accord ?

Propositions CGT ST faites en juin :

https://stmicro.reference-syndicale.fr/files/2020/06/propositions-CGT-Télétravail-le-30-juin.pptx

Deux documents récents parmi d’autres :

202101_ORSE_Les nouvelles prétaiques du télétravail

https://www.capital.fr/votre-carriere/les-pieges-du-teletravail-pour-les-salaries-1390960