FLASH INTOX DÉSINTOX Chronique d’une manipulation annoncée

Négociations salariales 2023 POUR DE RÉELLES AUGMENTATIONS, EMPARONS-NOUS DE CES NÉGOCIATIONS

La direction après avoir convoqué les organisations représentatives de personnel, le 18 janvier 2023 pour entamer de façon anticipée, les discussions salariales.

La direction a annoncé vouloir conclure les négociations en une semaine, et a programmé des réunions de la la façon suivante

  • Réunion 1 : Lundi après -midi 30 janvier 2023, dédiée à la politique salariale 2023 des salariés Ingénieurs et Cadres
  • Réunion 2 : Mardi matin 31 janvier 2023, dédiée à la politique salariale 2023 des salariés OATAM
  • Réunion 3 : Jeudi matin 2 février 2023, dédiée à la politique salariale 2023 des salariés Ingénieurs et Cadres
  • Réunion 4 : Vendredi matin 3 février 2023, dédiée à la politique salariale 2023 des salariés OATAM

Pourquoi autant de précipitation pour tenir un calendrier aussi tendu?

D’autant que la direction affirme et réaffirme à qui veut l’entendre: « Avancer les négociations n’a pas pour conséquence de modifier la date d’application de la politique salariale. Au sein de ST, les politiques salariales s’appliquent à partir du 1er avril au 31 mars d’une année donnée. »

Alors on l’a bien compris la direction ne semble pas prête à reconnaître l’engagement de toutes et tous, et les difficultés des salariés dont l’appointement contractuel est rattrappé par le SMIC. Rappelons que pour le personnel posté, les  primes sont censées reconnaître la pénibilité de leur conditions de travail et ne peut être un argument, tel que ST le défend, masquant ainsi la faiblesse des salaires. 

Compte-tenu de la situation inflationniste inédite actuelle et durable, +6% en décembre 2022 et bien plus pour l’alimentation ou l’énergie, qui impacte  fortement les salarié-e-s, et notamment les plus bas salaires chez ST, ST paupérise ses salarié-e-s avec sa politique d’austérité salariale au profit des actionnaires et de nos dirigeants.

Il va falloir aller chercher le fruit de notre travail, pour des salaires nous permettant de vivre dignement.

La direction donne le ton

D’autant qu’à l’issue de cette petite journée de bilan, les organisations syndicales présentes ont eu le sentiment d’une première rencontre expédiée !!

Les organisations étant invitées à envoyer leurs revendications par mail plutôt que de permettre comme habituellement aux organisations syndicales de s’exprimer en séance.

Mais le pire restait à venir, sitôt la rencontre bouclée, la direction a envoyé -dès 16h37- à l’ensemble des salarié-e-s de ST France une communication.

Décryptons ensemble cette communication que l’ensemble des salariés ont reçu.

  • À quoi nous prépare la direction dans sa communication?, où ST essaie d’expliquer que ST en matière de politique salariale serait exemplaire.

Qu’elle aurait amélioré le pouvoir d’achat de ces salarié-e-s entre 2014 et 2022  en accordant une politique salariale de près de 23%, soit pour 9 ans une politique salariale de 2,55% par an.

Waouh une politique salariale de 2,55% quoi d’exceptionnel ?? Pour des salariés dont l’engagement pour leur entreprise n’est plus à démontrer.

La CGT rappelle que ces mêmes salarié-e-s sont les maîtres d’oeuvre d’une hausse de chiffre d’affaires NET entre 2014 et 2022 de 7,40 milliards de dollars, avec un CA de 11,70 milliards de dollars pour les 3 premiers trimestres 2022, plus un prévisionnel de +4,4%, soit une estimation de 16,1 milliards de dollars pour 2022, soit plus 217% d’augmentation. 

ça c’est exceptionnel, l’engagement des salariés, le fruit de leur travail.

Les comptes ne sont pas bons pour les salarié-e-s Mr Jean Marc Chery, il va falloir mettre des paillettes dans nos vies et très vite.

On peut également discuter de l’évolution des dividendes versés.

En 2022, d’après Vernimmen, les entreprises du CAC40 ont distribué 80,1 milliards d’euros à leurs actionnaires, dont 23,7 milliards d’euros sous forme de rachat d’actions, soit le niveau le plus haut jamais enregistré depuis près de 20 ans.

En 2014, ST a dépensé 513M$ de distributions et de rachat d’actions.

En 2021, 690M$ seront distribués à ce titre, soit une augmentation de 34,5%!

Alors oui, nous pensons en effet qu’un partage plus équilibré des résultats produits,  par le travail de toutes et tous, est indispensable dans notre entreprise.

Dans sa communication ST affirme fièrement qu’entre 2020 et 2022, les montants cumulés des augmentations salariales s’établissent à :

  • 10% pour les OATAM 
  • 9,4% pour les Ingénieurs et Cadres

Et vous, vous connaissez beaucoup de vos collègues qui ont eu 10%  d’augmentation de salaire entre 2020 et 2022 ?

Nos collègues interrogés non plus !, mais à force de chercher on a trouvé de qui parlait la direction (augmentation sur le salaire uniquement, hors variable et bonus)

Notre Winner est:

Salaire en 2020: 856 837$ Versus Salaire en 2021: 936 357$ soit +9,2%

Mais le constat est encore plus affligeant si l’on compare l’évolution de la rémunération-tout compris-  de nos PDG ST entre 2017 et 2021:

2017:        3,5 Millions $ 

2021:      7,6 Millions $ 

Est-il utile de rappeler que dans le même temps, en 2020, la direction a annoncé une politique salariale de 0% pour les salarié-e-s du groupe.

Compte-tenu de la situation inflationniste inédite actuelle et durable, +6% en décembre 2022 et bien plus pour l’alimentation ou l’énergie, qui impacte  fortement les salarié-e-s, et notamment les plus bas salaires chez ST, ST paupérise ses salarié-e-s avec sa politique d’austérité salariale au profit des actionnaires et de nos dirigeants.

Il va falloir aller chercher le fruit de notre travail, pour des salaires nous permettant de vivre dignement.

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.