ST France : actualité du mois Août 2022

Le DRH du site de ROUSSET démissionne après plusieurs mois d’enquête pour des agissements de harcèlement sur des salari-e-s de son équipe.

La CGT STMicroelectronics France est scandalisée par cette annonce.

Nous accompagnons des salariés régulièrement à des entretiens disciplinaires qui souvent se soldent par des licenciements pour faute, pour des raisons bien plus futiles au regard de ce dossier.

Le statut de DRH permettrait-il d’être exempté de toutes les conséquences juridiques (civiles et pénales) car rappelons-le, le harcèlement s’il est avéré est un délit.

 

et si on parlait pouvoir d’achat

L’inflation en France grimpe à 6,1 % en un an en juillet, un taux record depuis 1985 et même les plus optimistes, la situe à près de 10% en fin d’année.

Le pouvoir d’achat des salarié-e-s de ST diminue et la politique salariale d’avril ne permet pas d’adoucir les effets de l’inflation sur leur vie quotidienne.

 

La question des augmentations de salaires reste plus que jamais une bataille à gagner.

Les grandes multinationales du CAC 40 dont les profits explosent et les dividendes gavent les actionnaires doivent augmenter leurs salarié-e-s. La répartition du fruit de notre travail doit être plus égalitaire.

Alors que le projet de loi du gouvernement portant mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat a été adopté par l’Assemblée nationale tard dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 juillet, par 341 voix pour, 116 voix contre et 21 abstentions, la CGT réaffirme son opposition à un tel projet : c’est l’objet même de la loi qu’elle met en cause.

La CGT réclame une réelle réflexion autour des salaires, et non pas un saupoudrage de mesurettes cache misère.

 

Les grands groupes comme ST microelectronics doivent participer à l’effort collectif national en revalorisant les salaires.

Certains l’ont compris par  :

En Isère la société Becton Dickinson vient d’annoncer des mesures d’augmentation générale à hauteur de 5.7 % avec un plancher de 100 euros pour les plus bas salaires et un plafond de 300 euros. Toutes les primes de contraintes comme les primes postées seront revalorisées également de 5,7%.

Ce type de décision au regard du contexte inflationniste n’est pas isolé, le CEA après une politique de 2,8% au premier semestre propose pour la rentrée de septembre à ses partenaires sociaux un projet de mesure de protection du pouvoir d’achat pour ses salarié-e-s rétroactif de janvier à juillet de 45 euros pour tous, augmenté de 110 euros par mois à compter de juillet 2022 dans l’hypothèse d’une répartition uniforme de cette nouvelle enveloppe.

Dans un contexte de marché d’emploi tendu, et alors que le nouveau projet avec Global foundries doit compter plus de 1000 emplois supplémentaires chez STMicroelectronics, nous constatons déjà des difficultés de rétentions et/ou de recrutements de salariés sur nos sites en France. Ne rien faire, pour rendre l’entreprise attractive, serait de l’inconscience.

ST doit afficher une politique sociale et de rémunération attractive afin de se prémunir fortement d’une fuite des compétences et permettre aux salarié-e-s présent-e-s de vivre dignement.

La CGT ST France dans ce contexte a décidé d’interpeller directement notre CEO afin qu’il prenne une mesure d’augmentation générale des salaires à la hauteur des résultats du groupe sans plus attendre.

https://stmicro.reference-syndicale.fr/2022/08/03/nos-salaires-une-urgence-sociale-la-cgt-interpelle-jean-marc-chery/

revalorisations des retraites : mauvais film de série B ou sociodrame dans l’hémicycle

L’assemblée nationale après avoir voté contre l’avis du gouvernement, l’augmentation des pensions de retraites, a fait volte face un peu plus tard en pleine nuit avant 3h du matin. Après d’interminables discussions, un amendement du gouvernement, visant à annuler la revalorisation des retraites validées quelques heures plus tôt, a été voté massivement par les élus, à 224 voix contre 121, annulant donc la hausse des pensions soutenue notamment par la gauche.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.