SALAIRES / ST, ou l’inégalité : les actions gratuites

Comme on le sait, nul ne sait si la direction « a prévu » de nous augmenter en 2020, et n’a même pas fixé de date de négociation.

Il y a pourtant beaucoup de raisons pour avoir de bonnes augmentations ! L’entreprise ne s’est pas arrêtée durant la première crise Covid. Le secteur des nouvelles technologies va plutôt bien. Dont notre entreprise. L’état a pris en charge la plus grande partie des personnes mises en chômage partiel. Le pays a besoin que les entreprises qui le peuvent augmentent les salaires. Les salariés ont besoin de voir leur travail correctement payé. Les dividendes ont continué à être distribués. Etc…

Aujourd’hui nous allons examiner un aspect de la répartition des richesses dans l’entreprise, les actions gratuites. Nous avons utilisé les bilans qui nous sont fournis, les rapports de l’expert Secafi. Il y a bien sûr des « trous noirs » dans ces données. Car la direction cherche volontairement à cacher certains aspects de la situation… Mais on peut se risquer à évaluer ce qu’on veut nous cacher !

Le groupe ST Monde finance l’attribution des actions gratuites via des plans de rachat d’actions. En 2019, ceci a représenté 156 Millions $ de charge, contre 39 Millions en 2016. Un sacré bond !

Le nombre de bénéficiaires était de 5590 en 2019 dans le monde contre 4750 en 2016. En France c’est stable autour de 1800 personnes mais nous n’avons que les chiffres pour les Job Grade inférieurs à JG19… En 2019, environ 2,2 millions d’actions ont été distribuées, soit 31% du nombre total monde

Qui bénéficie de ces actions ?

  • Pour commencer, aucun opérateur, aucune opératrice, aucun technicien, aucune technicienne. Voilà qui est simple !
  • Pour les cadres, sur l’année 2018, la répartition est la suivante :
  • 0% des JG 9&10&11&12 ont bénéficié d’actions gratuites. 1% des JG13. 22% des JG14, 39% des JG15, 61% des JG16, 69% des JG17 et 76% des JG18.

Trou noir pour les JG19 et au dessus.

On peut par divers recoupements, estimer la situation pour les cadres supérieurs en France. Ils sont une centaine. Admettons qu’ils reçoivent environ 10% des actions distribuées en France ce qui pour une valeur d’action de 23€, représenterait 50 000€ par personne. Certes c’est peu en regard de leur rémunération totale qui doit tourner autour de 200 000€, mais tout de même. Nous attendons avec intérêt que la direction démente ces estimations.

La leçon de tout cela : il y a beaucoup trop d’inégalités à ST. Et beaucoup d’argent est consacré à une frange très très limitée de cadres très supérieurs. Au dessus il y a le « board » et là on passe encore dans une autre dimension. Et puis bien sûr il y a les dividendes !

Conclusion : il y a de l’argent à ST pour augmenter nos salaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.