11 battantes – Plus de détails sur les décisions

« Il n’y a pas de futur stable pour un monde dans lequel les crimes commis contre les femmes ne sont pas punis. » Angelina Jolie

Le juge a produit près de 300 pages de décision. Ces documents sont des documents publics et nous vous invitons à venir nous rencontrer si vous souhaitez consulter leur contenu. 

Alors que dit le juge ?
  • Il considère que toutes les salariées dont les dossiers sont jugées ont subi une discrimination en raison du sexe. Il explique même que cette discrimination est générale dans l’entreprise,
  • Partant de ce constat, il pointe l’inefficacité des accords sur l’égalité professionnelle qui n’ont pas permis de faire disparaître ces discriminations. ST est condamné pour non application de l’accord,
  • Il juge aussi que les indicateurs que ST met en avant pour lutter contre la discrimination (le fameux profil référent et le nouveau truc OPASI) sont inopérants : en effet ils ne permettent pas de comparer les femmes aux hommes. C’est ce que la CGT dit sur tous les tons depuis leur création. 
Conclusion

ST a du pain sur la planche, Il ne s’agit pas juste de récupérer la situation de quelques femmes, mais bien de s’atteler à l’étude des situations de TOUTES les femmes de l’entreprise : 

  • En rouvrant immédiatement des négociations de refonte de l’accord égalité professionnelle,
  • En remettant à plat les indicateurs qui permettent de comparer la situation des femmes aux hommes et cela tout au long de la carrière. Scoop : de tels indicateurs existent déjà dans d’autres entreprises ou pour d’autres types de discrimination. Pas la peine d’inventer le fil à couper l’eau chaude. 
  • En mettant sur la table un budget identifié pour combler les écarts, sans que n’est d’impact sur les augmentations normales de tous les salarié.es de l’entreprise,
  • En arrêtant de se cacher derrière son petit doigt, pardon, derrière des formations et des conférences.

Nous avons déjà porté ses propositions auprès de la direction. A voir comment la direction met en place le dialogue nécessaire.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.