SALAIRES : Ouvrez les négos ! SOCIAL : Rattrapez le retard !

Le constat est clair : Malgré la Covid, STMicroelectronics, profitant du boom mondial des semi-conducteurs, se porte bien, même si des questions se posent sur la stratégie à moyen &long terme.

Cette bonne situation (Chiffre d’Affaires annoncé 10,22 Millards nouveaux contrats notamment avec Apple; bon résultat financier; bon carnet de commandes etc.) profite aux actionnaires et aux boursiers (165 Millions de dividendes distribués et hausse des actions) à la vingtaine de membres du staff et à la couche dirigeante principalement à partir du JG 19.

A l’inverse, pour la grande majorité des autres salarié.e.s, cadres ou OATAM, la politique sociale est très faible pour une société de notre taille, qui plus est avec deux Etats actionnaires.

La redistribution des richesses est la question clef à ST.

Evidemment les « 0% » de 2020 illustrent spectaculairement cette situation. Un scandale qui a entraîné des mouvements sociaux en Isère pendant plusieurs semaines et un profond mécontentement des salariés sur tous les sites.

La priorité est bien sûr les salaires. Seul élément non-variable.

Et qui paye la contribution des salarié.e.s à la création des richesses.

La direction s’est engagée à ouvrir les négociations 2021 avant le 1 mars pour une politique effective au 31 mars. Ces négociations doivent démarrer dès maintenant afin que chaque salarié soit rétribué de son travail.

Sachant que la grande majorité des salarié.e.s n’a pas été augmentée depuis juillet 2019, il est légitime de revendiquer pour 2021 ET pour 2020.  Il faut une forte augmentation collective pour tous vu les excellents résultats qui sont le fruit de notre travail.

D’autres éléments ne peuvent être négligés.

L’intéressement doit devenir égalitaire, et nettement plus élevé;

  • La participation aux bénéfices doit être rétablie, et donc ST doit cesser ses manœuvres d’évasion fiscale, et déclarer en France une partie suffisante de ses résultats
  • A partir du moment où l’entreprise distribue des actions gratuites (et prélève pour cela une part des richesses produites), il est anormal et scandaleux qu’elles soient concentrées dans la couche supérieure citée plus haut. Elles doivent être distribuées à tous et toutes.

Les autres points majeurs de la mobilisation sociale concernent à notre avis :

  • L’augmentation des effectifs avec des embauches en CDI
  • Des mesures fortes pour le rattrapage des femmes vis-à-vis des hommes
  • La santé au travail et la qualité du travail, qui concernent à la fois la pénibilité, les discriminations comme celles concernant les personnes handicapées, la souffrance au travail, le télétravail, le maintien à haut niveau de notre système de couverture santé solidaire et familial.

Une première action intersyndicale CGT-CAD-CFDT a été lancée, consistant à boycotter l’enquête « survey ». Une mascarade car la direction ne nous écoute pas sauf quand il y a un rapport de force. Cette action est symbolique mais dit que nous en avons assez.

Notre entreprise ne fait hélas pas du social une priorité. Pour que cela change, une mobilisation sociale forte est nécessaire, amplifiant les actions menées fin 2020.

Vous voulez être actif à ST ?

Syndiquez-vous à la CGT

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.