Débrayages à Crolles

Intéressement, Salaires, Conditions de travail

Tous concernés !

Les salariés de la partie industrielle de Crolles 200 et 300 ont commencé depuis mercredi soir 18 mars des débrayages. Ces actions de grève de plusieurs heures ont touché toutes les équipes et se sont poursuivies ce Week-End. Ces mouvements sont soutenus par la CGT du site, et sont très suivis.

Le point de départ est l’intéressement effondré, qui vient se rajouter aux nombreux problèmes subis par les salariés de Crolles : chômage partiel, réorganisations dégradant le travail, manque d’effectifs notamment, pressions sur les salariés etc.

De plus la direction a voulu « calmer » les sites industriels, en annonçant des mesures de primes diverses. Outre que ces mesures ignorent complètement la situation des salariés hors-Fab, elles ne sont pas les mêmes suivant les sites, ce qui a ajouté à la confusion. Enfin, la direction ayant prévu pour ce mercredi 25 le début des NAO, les salariés veulent prendre les devants pour éviter d’avoir des NAO aussi « brillantes » que l’intéressement !

En résumé, les revendications portent donc sur trois points :

  • L’intéressement, où les salariés veulent une mesure de correction forte et commune à tous
  • Les salaires où ils veulent une réelle augmentation
  • Des revendications spécifiques à Crolles

Comme on le voit beaucoup de ces revendications concernent tous les salariés.

Ci-dessous la liste des revendications mises au point dans les assemblées de grévistes de Crolles et transmises à la direction.

  • Enveloppe augmentation générale en euros
  • Enveloppe augmentation au mérite et promotions
  • Revalorisation par un booster de l’intéressement
  • Embauche des CDD et intérims
  • Enveloppe pour les coefficients bloqués suite à la réorganisation
  • Suppression des chantiers lean en équipe
  • Arrêt des pressions sur les congés et les temps partiels.

Malgré des demandes répétées, la direction a refusé d’ouvrir des négociations, préférant des manœuvres de coulisse. Et des pressions sur les grévistes.

Un rassemblement est prévu à Crolles Mercredi en mi-journée devant le site

La CGT estime urgent l’ouverture de négociations, à Crolles pour ce qui concerne Crolles, et au niveau national pour le reste. Enfin elle attend de la réunion des NAO de mercredi que la direction indique ses propositions pour la politique salariale, et réponde aux salariés.

Les commentaires sont fermés.