2018, faut-il se contenter de peu ?

La croissance mondiale a été de 3,7% en 2017, elle devrait se poursuivre en 2018.
Mais ce sont les 1% les plus riches qui en profitent le plus.

En France, la suppression de l’impôt sur la fortune va dans le même sens. Un mauvais sens. Car cette répartition inégalitaire est la source du manque de moyens de nos services publics, de nos hôpitaux et écoles, de nos systèmes de couverture sociale.
Alors que cette croissance pourrait permettre d’améliorer notre vie.
Dans l’entreprise, on retrouve les mêmes problèmes.
Le marché des semi-conducteurs a cru de 20% en 2017. A un rythme plus faible, ceci devrait se poursuivre. STMicroelectronics est dans ce mouvement. Bons carnets de commandes. Usines chargées. Marges en hausse. Action passée de 5€ en mi-2016 à 20€ en janvier 2018.
Mais quelles sont les retombées pour les salariés ? Très très limitées !
Pourtant c’est dans ce contexte favorable qu’il faut réembaucher fortement en CDI et titulariser les précaires, augmenter les salaires, rattraper le salaire et les carrières des femmes, améliorer la situation des personnes handicapées, améliorer et non réduire notre régime de prévoyance, améliorer tous les aspects de notre statut social.
Ceci ne se fera pas tout seul…
Les salariés peuvent s’appuyer sur cette situation favorable pour revendiquer un retour social. Allons-nous nous contenter d’avoir un emploi, des mails de remerciement, des petits cadeaux ? Ce retour social, ST en a les moyens. En 2017, les dividendes se sont encore montés à 191 Millions.
Cette exigence ne nous fait pas oublier l’avenir.
Dans le passé, les salariés et leurs syndicats ont plusieurs fois réussi à limiter les dégâts de la vision financière de ST. Malheureusement, celle-ci persiste. ST a de nombreux points de faiblesse. Les syndicats ont rencontré Bercy fin 2017. La CGT continue à alerter les pouvoirs publics et à faire des propositions pour sortir de la gestion purement financière.

C’est à nous tous de s’emparer de ces questions.

Et pour cela, il faut

  • des syndicats
  • des syndiqués
  • des mobilisations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *