5 June, 2018 10:17

Les 5 et 6 juin, avant les NAO du 7, se poursuit la discussion sur le CSE (Conseil Social et Economique).
Il ne peut rien sortir de bon de ce qui est avant tout une destruction, via les ordonnances, de conquêtes sociales successives qui avaient amélioré notre capacité, nous les salariés, à se défendre face à la toute puissance du pouvoir patronal. Car ne l’oublions pas une entreprise ce n’est pas une démocratie !

La direction de ST veut exploiter au mieux les ordonnances. Et ne lâche pas grand chose.

Parmi les enjeux principaux il y a le nombre d’élus et les droits en matière de sécurité et de conditions du travail.

La suppression du CHSCT et des DP est très grave au moment où les salariés sont de plus en plus confrontés aux risques psychosociaux induits par le lean management, les surcharges de travail, la pression des objectifs.

Quant à la réduction du nombre d’élus particulièrement forte à Crolles elle prive les salariés de leurs défenseurs au quotidien.

Autant de raisons pour suivre de près ces discussions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *