Communiqué CGT STMicroelectronics

Des informations arrivent montrant que plusieurs clients importants de ST réagissent négativement à l’arrêt de l’activité « décodeurs » de ST. On parle de tractations avec ces clients, de suspensions de licenciements de nos collègues en Inde et aux Etats-Unis, de rachats…Ceci confirme que la décision du PDG est bien un sabordage d’activités valables et valorisables.

Nous demandons donc l’annulation du plan de restructuration annoncé le 27 janvier tout en refusant tout morcellement ou externalisation de cette activité avec les risques prévisibles sur l’emploi.

Le gouvernement doit arrêter de cautionner la casse.

Le changement de PDG, de gouvernance, de stratégie est urgent. Il faut réinvestir, supprimer les dividendes.

Le gouvernement actionnaire et « subventionneur » peut et doit intervenir d’urgence.

Contacts :

Mariano BONA, élu CCE et CE ST Grenoble   06 03 31 88 51

Marc LEROUX, délégué syndical central         06 86 26 43 03

CGT ST Microelectronics France

le 16 Février 2016

Les commentaires sont fermés.