Dans les choux ou l’intox de l’index, partie 1

Une négociation est en cours sur l’accord « égalité » à ST. La CGT n’est pas signataire de l’accord qui se termine. Les discussions pour le nouvel accord n’ont pas donné grand-chose. Prochaine réunion le 5 novembre.

Nous abordons dans cet article la question clef de l’égalité réelle des salaires et des carrières. Egalité réelle, ou plutôt inégalité réelle, bien loin de celle appréciée par l’indice mis en place par le gouvernement.

Dans cette première partie, la situation chez les cadres.

Il était un fois Jojo le maraîcher

Jojo cultivait plein de beaux légumes dans ses champs, des oignons (jaunes ou rouges), des courgettes (longues ou rondes), de salades (laitues ou scaroles) et des choux (verts ou rouges).

Mais cette année, Jojo avait un problème : son épicier voulait que dans toutes les familles de légumes, les différentes variétés aient les mêmes calibres… Or, il avait toujours 14.1 % d’écart entre les choux rouges et les choux verts.

Jojo avait bien une idée pour que les choux rouges aient la même taille que les choux verts : il aurait dû les mettre dans un meilleur champ, un champ aussi bon que celui des choux verts, bien ensoleillé. Il aurait aussi dû passer plus de temps à s’occuper des choux rouges, en les désherbant mieux et en mettant plus d’engrais. Mais tout cela coûte des sous et jusqu’à présent, personne ne lui avait trop demandé de compte sur la taille de ses choux rouges. Tout le monde était content, et les choux rouges ne disaient rien. Et puis, on avait toujours fait comme ça de mémoire de maraîcher. Alors, pourquoi changerait-il ?

Il s’en ouvrit à son ami Adrien le malin qui lui expliqua comment faire…

Déjà, enlever 5 % ni vu ni connu. Qui a l’œil assez habitué pour voir une différence de 5 % entre deux choux ? Il ne reste donc plus que 9.1 %. Ensuite, Adrien explique à Jojo qu’il faut pondérer par rapport à l’ensemble des autres légumes ! Et oui, il a vu ça dans son livre de maths pour les nuls… Par exemple s’il livre 1840 choux sur 10158 légumes, il suffit de pondérer les 9.1 % ! soit (9.1%*1841)/10158 = 1.65 % !!!!

Tout content de son calcul, Jojo charge son camion avec ses choux, ses courgettes, ses oignons et surtout ses salades et part livrer tout cela chez son épicier. Lorsque l’épicier, un peu dubitatif demande à Jojo si ses choux rouges ne sont pas un peu plus petits que ses choux verts, Jojo répond avec l’air tout penaud : « oui, de 1.65 % » et l’épicier qui de toute façon a besoin des choux sur son étal n’y trouve rien à redire.

Cette histoire vous a fait sourire ?

Et bien c’est le calcul fait par toutes les entreprises de France pour définir l’index égalité dont ST est si fière. Cela permet de passer de 14.1 % d’écart de salaires entre les hommes et femmes de plus de 50 ans à 1.65 % dans le calcul final et surtout de ne rien faire pour que ces 14.1 % n’existent vraiment plus.

Si on en croit les chiffres donnés par la direction en 2020 et pour les femmes cadres ou ingénieurs faisant une carrière « moyenne » de 25 ans à 60 ans à ST, elles auront 162 000 € (brut) de moins que les hommes sur cette même période… C’est le chiffre réel que cache le calcul pervers de l’index égalité… A part ça tout va bien à ST.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.