STMicroelectronics : Demande CGT d’entrevue au Préfet de l’Isère

La CGT de STMicroelectronics vous demande une entrevue portant sur les points suivants:

  • analyse du plan de départs volontaires annoncé par l’entreprise le 29/10/2014 et des mesures de chômage partiel de l’unité de Crolles 300
  • situation du secteur numérique de ST, notamment en Isère
  • décalage du projet Nano2017
  • propositions de la CGT pour relancer STMicroelectronics et notamment son secteur numérique

Par ailleurs, nous vous demandons de réunir le Comité Stratégique de Filière, en portant à son ordre du jour, notamment, l’analyse du projet Nano2017 dans ses divers aspects (dont l’extension de Crolles 300)

Enfin, nous vous demandons de faciliter une rencontre au niveau national avec Monsieur le Ministre de l’Économie et de l’Industrie

Toutes ces demandes sont justifiées par notre inquiétude sur l’évolution en cours à STMicroelectronics, et sur l’absence de stratégie permettant de relancer l’entreprise, choses qui nous font craindre que le plan actuel ne soit qu’un prélude à des mesures plus dures si l’orientation actuelle est maintenue.

Dans ce contexte, le rôle des pouvoirs publics est clef, puisque l’État est actionnaire décisif de ST et qu’il subventionne l’entreprise.

Veuillez recevoir nos meilleures salutations

Pour la CGT, Marc LEROUX, délégué syndical central (06 86 26 43 03)

Les commentaires sont fermés.