Industrie : Dossier de presse des organisations syndicales de ST reçues à Bercy

Dossier de presse des organisations syndicales
CAD-ST, CFDT et CGT de la société STMicroelectronics

(Urgence pour la microélectronique)

  1. La communication intersyndicale sur la rencontre au ministère
  2. Deux pages de présentation et de conclusion du rapport remis aux ministères de l’industrie et du travail (avec les contacts)

En résumé, le redressement de notre industrie passe par plusieurs niveaux :

  • Le premier dépend de STMicroelectronics : il s’agit de changer de stratégie, d’adopter une stratégie de redéveloppement, notamment dans le numérique, de laisser le temps à cette stratégie de se redéployer sans l’asphyxier par des critères de rentabilité inatteignable, et de mobiliser les moyens financiers de ST pour cela
  • Le second dépend des États européens et de l’Europe, pour dégager des moyens importants permettant de revenir progressivement dans tous les secteurs clefs de la microélectronique (mémoires, microprocesseurs etc.), en liant ceci avec la reconstruction de la filière électronique.

Pour ces deux objectifs, les États français et italien, qui sont actionnaires et de fait décisionnaires, et l’Europe ont un rôle clé à jouer.

 

Les commentaires sont fermés.