Télétravail

Le 7 décembre, négociation sur le télétravail à ST. Point positif : la direction accepte de faire un accord national. Mais il n’y a pas de progrès (il y a même des restrictions) dans le projet présenté par rapport aux expérimentations en cours à Grenoble, Paris et Le Mans.
Pour l’essentiel le texte permet – sous réserve de double volontariat- de télétravailler un jour maximum par semaine.

La Cgt, très active dans ce domaine à Paris et Grenoble, a fait des propositions d’amélioration.

Elle a aussi re-situé le télétravail dans un ensemble : revendications pour les salariés postés, réduction du temps de travail, droit à la déconnexion.

Pour plus d’information : « QVT-teletravail dec 2017 france« 

Les commentaires sont fermés.