Situation le 20 avril 2020

Le 17 avril un nouvel accord a été signé. Un accord « d’adaptation » du fonctionnement de la partie industrielle à la nouvelle période de confinement finissant, si l’on en croît M.Macron, le 11 mai. Cet accord fusionne les dispositions des deux accords précédents. La CGT n’est toujours pas signataire. La lecture du texte (joint) montre clairement que la priorité est de produire le plus possible. D’où l’existence de deux primes incitatives à la présence sur site. Il y a très peu de mesures concrètes (un point utile sur les indemnités kilométriques)  et de contraintes sur l’activité industrielle.

La CGT avait fait plusieurs propositions en ce domaine, non prises en compte.  Notre syndicat va poursuivre son travail visant à faire améliorer la sécurité sur les sites, à faire remonter ce qui ne va pas, et à proposer des mesures concrètes. Un travail de vigilance donc.

En parallèle nous menons une réflexion sur les conditions du déconfinement, pour toutes les catégories de salarié.e.s. Une enquête est déjà lancée pour les personnes en télétravail (voir article et lien). Nous poursuivons aussi notre travail concernant le versement des IJSS (voir échange de courriers avec la direction).

Voir l’accord adaptation ici

Les commentaires sont fermés.